Le Lifting Naturel : un soin holistique destiné aux femmes à l’heure de la ménopause

Si autrefois la cible de clientèle privilégiée de l’institut était plutôt située dans la tranche 25-45 ans, les esthéticiennes accueillent désormais une part croissante de clientes de 50 ans et plus. Un changement qui signe le vieillissement de la population, mais aussi une évolution des mentalités. Comment se comporte cette nouvelle génération de consommatrices confrontées à la ménopause ? Quelle réponse l’esthéticienne peut-elle apporter à ses besoins spécifiques ? Entretien avec Isabelle Renucci, esthéticienne et formatrice, fondatrice de Ordonnance Beauté, qui a créé le Lifting Naturel, un soin visage holistique spécialement destiné aux femmes confrontées aux bouleversement biologiques de la ménopause.

A la cinquantaine, la ménopause marque une étape. En tant qu’esthéticienne, constatez-vous que la façon dont les femmes vivent cette époque de la vie a changé ?

La ménopause fait partie des derniers tabous dans notre société. Le mot même est tabou. Un héritage du temps où la femme se définissait exclusivement par rapport à la maternité et où la ménopause était un passage un peu honteux, synonyme de renoncement, presque de mort sociale. Or nous voyons désormais arriver en cabine une nouvelle génération de femmes de plus de 50 ans qui ont construit autrement leur identité et sont en décalage avec ces vieux schémas culpabilisants. Ces clientes sont actives, font du sport, sortent, ont une vie sentimentale et veulent continuer à profiter pleinement de la vie. La ménopause devient une simple étape, et non une fin, dans leur vie de femme.

De quelle façon les femmes vivent-elles leur féminité à la ménopause ?

Avec le départ de leurs enfants, qui coïncident souvent avec la ménopause, les femmes repositionnent leurs priorités. Leur féminité, au lieu de passer au second plan (comme c’était le cas pour leurs mères au même âge), redevient un enjeu. Car ce que j’observe chaque jour à l’institut, c’est que les femmes de 50 ans et plus veulent désormais être séduisantes. Rester belle et féminine, à la ménopause, joue même un rôle thérapeutique au niveau du moral. Pour autant, la ménopause confronte les femmes à des changements plus ou moins déstabilisants, modifiant le rapport qu’elles ont à leur corps, à leur peau. C’est pourquoi l’esthéticienne joue un rôle important d’accompagnement à cette étape très particulière de la vie.

Comment l’esthéticienne accompagne-t-elle ses clientes à la ménopause ?

L’esthéticienne explique les bouleversements que la cliente subit et dédramatise leur portée. Voir sa peau changer peut être véritablement angoissant. A partir de 50 ans, la peau reflète la santé et la forme que l’on a. Si la peau ne va pas bien, c’est souvent un signe d’alerte. L’esthéticienne doit donc comprendre ce qui est en jeu, rassurer, et même dans certains cas réassurer sa cliente – c’est à dire : l’aider à reprendre confiance en elle. Elle va la conseiller sur l’hygiène de vie et les nouveaux soins à adopter. La ménopause rend la peau plus vulnérable à tous les excès : alcool, tabac, soleil, deviennent des ennemis redoutables. Pour préserver son capital beauté, la cliente doit coopérer avec l’esthéticienne : une bonne hygiène de vie va potentialiser les soins que l’on peut faire en cabine et à la maison. L’esthéticienne va également devoir faire de la pédagogie, car la cinquantaine coïncide avec la nécessité d’être plus régulière dans les soins cabine et d’utiliser des produits adaptés, à la maison, pour bien nourrir et régénérer la peau. C’est le moment où (hélas) une crème « confortable » ne suffit plus ! C’est le rôle de l’esthéticienne de déclencher cette prise de conscience.

Quelles sont les attentes des clientes de 50 ans et plus en terme de soins ?

Les attentes que les clientes expriment sont de deux ordres. D’abord elles exigent du résultat. Elles font des soins pour répondre à des problèmes spécifiques qui apparaissent ou s’accentuent fortement avec l’arrivée de la ménopause. Pour le visage, qui est mon domaine d’expertise, les deux principaux besoins qui poussent les femmes à fréquenter l’institut à cette étape de la vie sont, dans l’ordre : 1) estomper les rides qui deviennent plus visibles et 2) lutter contre le relâchement cutané qui s’installe. En second plan, il y a aussi une demande pour retrouver du confort, de la souplesse, de l’élasticité au niveau de la peau, car la ménopause induit souvent des problèmes de sécheresse. Ce qui se traduit, dans les deux cas, par une recherche de soins experts. Enfin, je constate que beaucoup de clientes arrivent stressées à l’institut et aspirent à un véritable lâcher-prise. En terme de prestations, les clientes vont donc apprécier de l’efficacité mais aussi une certaine sensorialité qui les cocoone.

Pourquoi avoir créé un soin spécifique destiné aux femmes à la ménopause ?

Sur le modèle de la médecine esthétique, les soins anti-âge pratiqués en institut sont devenus techniques, « high tech » et ultra ciblés. Si cette tendance correspond à une partie de la demande, certaines clientes ne s’y reconnaissent pas, et il en va de même pour les esthéticiennes. N’oublions pas que notre outil de travail, à la base, ce sont nos mains. Le Lifting Naturel proposé par Ordonnance Beauté est entièrement manuel et se fonde sur une prise en charge globale de la personne.

En quoi consiste le « Lifting Naturel » ?

D’abord il s’agit de stimuler le métabolisme qui devient moins dynamique à la ménopause. L’idée directrice du Lifting Naturel  : un massage profond qui permet d’obtenir une stimulation de la circulation sanguine, siège de tous les échanges métaboliques. J’y associe du drainage et un gainage musculaire qui tonifie les tissus. Enfin, troisième point, l’esthéticienne travaille sur la relaxation car pour optimiser le résultat, il faut que la cliente « reçoive » pleinement le massage. Cette idée n’a rien d’ésotérique, elle est d’ailleurs admise des médecins – on sait par exemple combien le moral compte dans le traitement des pathologies lourdes. En esthétique, nous sommes confronté(e)s aux mêmes mécanismes. C’est pourquoi le protocole du Lifting Naturel inclut de la réflexologie et de la sophrologie. A l’issue du soin, la cliente doit être aussi détendue qu’au sortir d’un spa. Au total, ce soin complet est très valorisant pour l’esthéticienne car il met en jeu un véritable savoir-faire.

Quelles consommatrices beauté sont les clientes de 50 ans et plus ?

Même si les clientes de 50 ans et plus, confrontées aux bouleversements hormonaux de la ménopause, recherchent du résultat, j’observe qu’elles ne sont pas adeptes, pour la plupart, des techniques invasives que peut proposer la chirurgie esthétique. La tendance actuelle s’oriente plutôt vers un retour au naturel – pour autant que l’esthéticienne puisse proposer des soins « efficaces ». Les clientes de cette tranche d’âge que nous voyons en institut sont souvent des femmes indépendantes, éduquées, peu malléables, qui se méfient des discours trop commerciaux et ont du mal à lâcher prise. Ces femmes, pour la plupart, s’assument. Elles ont souvent des vies stressantes et voient la visite à l’institut comme une parenthèse de détente. Ne sortez donc pas de cabine pour répondre au téléphone ou accueillir une autre cliente. Cette clientèle exige une attention totale. Par ailleurs, elle est en demande de réponses fiables à ses problèmes. L’esthéticienne gagne sa confiance en se positionnant comme un coach et en montrant de réelles compétences – par exemple, une connaissance parfaite de la peau.

En quoi cette clientèle est-elle intéressante pour l’institut ?

Les clientes de 50 ans et plus, qu’on ne voyait que peu à l’institut il y a quelques années, représentent un vrai marché aujourd’hui, car les femmes de cette tranche d’âge, qui veulent « rester dans la course », sont prêtes à consacrer un budget régulier pour leur beauté et leur bien être. Cependant, proposer un banal soin anti-âge ne suffit pas. La prise en charge de cette clientèle exige de monter en compétence sur toutes les problématiques liées à la peau, au vieillissement métabolique, et aux bouleversements physiologiques comme l’arrivée de la ménopause. Il s’agit – et il s’agira de plus en plus – d’une véritable spécialité à l’institut.

Isabelle Renucci sera présente sur le stand de Ordonnance Beauté au salon Beauty Prof’s, les 13 et 14 octobre 2019 à Marseille, pour présenter le Lifting Naturel et échanger avec vous. Ne manquez pas la conférence passionnante qu’elle animera durant le salon, qui vous donnera des clés essentielles pour bien appréhender la prise en charge des clientes de 50 ans et plus à l’institut.